Le kayak a eu un impact particulier sur ma vie au cours des 15 années de travail consacrées au Raid Gauloise, en faisant la diffusion de la plus grande compétition de sport en plein air que l’on ait jamais vue, j’y ai vécu de grandes traversées en kayak dans le monde entier (Patagonie, Mer de Chine, Afrique du Sud, etc.). Lorsque ce grand évènement a disparu, j’ai bien compris que je devais porter le kayak à Barcelone, c’était les débuts du surfski, la transformation de la compétition en mer devenait une réalité, les “sprinters” et les kayaks traditionnels cédaient le pas au surfski, et c’est ainsi que débuta la lutte afin de trouver un espace pour le kayak, le long du littoral de Barcelone. Aujourd’hui je détiens un espace et ait réussit à constituer une équipe de compétition présente sur les épreuves continentales.

Les premières randonnées en kayak traditionnel je les ai réalisées avec le Raid Gauloise, plus tard en 2009 j’ai débuté la formation de kayakistes à Barcelone, tout d’abord en kayak traditionnel au C.N. Bètulo, puis au Centre Municipal de Voile de Barcelone, avant de me poser finalement au port de Badalona, où j’y ai créé le Club Piragüisme de Barcelone. Grâce à la collaboration avec le C.N. Banyoles nous avons pu obtenir les premiers “skis” en 2010, et commencé les premiers groupes d’entraînements et la formation des jeunes et moins jeunes qui recherchaient faire le saut du traditionnel au surfski, cette modalité requiert de la technique de la course en ligne et des connaissances de la mer.

 Nous disposons de milliers d’écrits sur la technique de propulsion, ainsi que de techniques et connaissances du kayak traditionnel, mais le surfski ne fait qu’initier la création de sa base de données. Ma formation vient de la main d’athlètes de renom de la course en ligne, et de ma propre formation au kayak de mer, et suivant de près le courant formateur d’Oscar Chalupsky (multiple médaillé Olympique et pionnier du surfski en Afrique du Sud.